3 questions sur la cyber-sécurité à Jean-Nicolas Piotrowski, fondateur et président d’Itrust

25 octobre 2021
2 minutes

Créateur d’une école qui forme développeurs, ingénieurs sécurité et spécialistes en IA, actionnaire de plusieurs start-ups et cofondateur de différentes sociétés, dont Itrust… Le serial entrepreneur Jean-Nicolas Piotrowski offre également son expertise au service de la sécurité cloud à l’assemblée nationale. Voici 3 questions essentielles pour mieux comprendre l’importance de la cyber-sécurité de nos jours.

Qui est concerné par la cybersécurité ?

On estime que 100 % des réseaux informatiques sont infectés (source: Cisco 2019), ce qui veut dire que tout le monde est concerné, entreprises et particuliers. Tout comme le Covid, de nombreuses souches virales d’attaques informatiques apparaissent et se propagent tous les jours. Nous risquons tous de perdre des données, de faire l’objet de demandes de rançon ou d’avoir notre système d’informatique et de communication bloqué. De la même façon, une entreprise n’utilisant pas d’informatique peut être concernée, puisque son fournisseur ou son client peut être lui-même touché par une malveillance cyber.

Quelle est l’ampleur de cette malveillance cyber, en France et dans le monde ?

La menace a évolué depuis cinq ans, elle s’est professionnalisée. Il existe dans le monde une trentaine de groupe de pirates bien identifiés et qui mène des campagnes oganisées d’attaques et de vols. Ils se financent par les rançons, les vols de cartes bleues, le porno, la vente de produits interdits sur le darknet… Comme les pirates au temps des Caraïbes, ils sont pilotés par les gouvernements et les mafias au gré des commandes.

Comment se protéger des attaques ?

Il existe des solutions à toutes les malveillances : la cybersécurité est un métier qui a 30 ans, très organisée et structurée. Si l’on veut protéger son entreprise, il faut mettre en place des actions très concrètes. ITrust est une société d’expertise et d’édition logicielle en cyber sécurité comme IKare, scanner de vulnérabilité. Ce dernier est une protection proactive contre les failles de votre architecture informatique. Il cartographie le système d’information, donne le niveau de sécurité et de vulnérabilité de chaque élément en temps réel. C’est un puissant outil capable de générer des rapports complets sur l’état du réseau. Le tout dernier logiciel développé est une rupture technologique majeure, permettant notamment de lutter contre les APT (Advanced Persistent Threat, type de piratage informatique furtif et continu ciblant une entité spécifique) et virus inconnus. Le moteur comportemental de Reveelium, développé depuis six ans avec les plus grands laboratoires nationaux, est en cours de commercialisation. Notre objectif est de devenir les leaders en IA cyber sécurité, en Europe. La société développe et commercialise la seule technologie de rupture européenne en machine learning.

Cet article est tiré du premier numéro de notre Magazine Audace.

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook

    OUINON
    Melanie MEYER
    Melanie MEYER